La Petite Plante ASBL

Notre philosophie

Valeurs de la vie quotidienne à « La Petite Plante »

  • Le respect de la personne handicapée est fondamental.  L’idée que sa différence fait partie intégrante de la communauté humaine et qu’elle l’enrichit au lieu de la limiter.  Cette philosophie humaniste guide notre action: considérer le résidant comme personne à part entière et non comme objet de soins.
  • Le bien-être, l’épanouissement global (physique, psychique et relationnel) et le développement de la personne handicapée sont des préoccupations majeures dans notre service résidentiel.

Nous désirons être un lieu où s’articulent les besoins, les aspirations, les potentialités et les limites dues à la déficience de la personne polyhandicapée.

Une action prenant racine sur les potentialités de la personne handicapée plus que sur ses insuffisances.

Une remise en question permanente nous permet de nous recentrer régulièrement.

  • Participer et soutenir l’intégration de la personne handicapée dans son quartier de vie, dans son village, sa province, son pays et dans l’Europe est notre objectif permanent: une intégration en tant que personne et citoyen à part entière avec ses qualités et ses limites, et une connaissance (reconnaissance) par les autres de ses capacités, des richesses qu’elle apporte à la société.

Tout ceci en partenariat:

  • avec la personne polyhandicapée (dimension personnelle),
  • avec la famille ou le représentant légal du résidant (dimension familiale),
  • avec chaque membre du personnel du service ainsi que les intervenants externes (kinésithérapeute, logopède, médecin, psychologue, dentiste …),
  • avec les gens du village de Musson et des villages avoisinants: participation à diverses activités ludiques, de sensibilisation et autres,
  • avec les gens de la région: « Opération Chocos » etc … (dimension sociale).

Extrait de la Charte de « La Petite Plante » rédigée par Sœur Marie Claire, la fondatrice

Toute personne quelles que soient ses richesses, ses limites physiques et mentales a une valeur unique et irremplaçable au sein de notre humanité commune.

Elle possède donc la même dignité, les mêmes droits et porte en elle les mêmes aspirations profondes que tout être humain.

Dans notre monde divisé en quête de repères où savoir, pouvoir, avoir poussent souvent à la compétition plutôt qu’au service d’une humanité toujours plus en souffrance en raison des inégalités, des injustices sociales et culturelles, « La Petite Plante » se veut être un signe d’espérance où le plus petit, le plus faible devient rassembleur en étant le cœur et au cœur de sa raison d’être et de sa dynamique de vie et de croissance des personnes.

Elle continue à incarner ces valeurs au sein de l’institution au travers de la direction, du personnel, de l’équipe pluridisciplinaire ainsi que de toutes les personnes que rassemblent nos résidants: conseil d’administration, membres de l’ASBL, parents, tuteurs, familles, amis, toutes les personnes qui vivent en partenariat avec « La Petite Plante » de façon individuelle ou collective.

A « La Petite Plante », les résidants présentent une très lourde pathologie et des handicaps sévères, d’où l’importance d’un personnel d’encadrement compétent: médical, paramédical, éducatif et thérapeutique approprié.  L’aspect relationnel avec ces personnes privées de leur autonomie physique et/ou psychique est d’une extrême importance.  Le langage du corps, le langage non verbal de nos résidants sera toujours un mystère qui nous conduira sans cesse à une remise en question personnelle et en équipe.  Malgré nos compétences professionnelles, nous serons toujours confrontés à nos propres limites et renvoyés à cette réalité de la dignité humaine.

Toute personne souhaitant vivre en partenariat avec « La Petite Plante », dans un cadre professionnel, structurel ou personnel, est appelée à respecter cette charte de vie.